Le SNPEH, par la voix de son Bureau, soutient l’initiative prise par les 1200 médecins qui ont décidé de suspendre leurs fonctions « administratives », tout en poursuivant leur activité de soins, afin d’attirer l’attention des pouvoirs publics sur les grandes difficultés que vivent les soignants hospitaliers et leurs patients par manque de moyens adaptés.
Emmanuel Cixous, président du SNPEH

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.